Inertie

Cov Miralles Inertie Promo Dunia Miralles

Béa, sans travail, vit grâce à l’assistance sociale. Enfermée dans son appartement, elle ne sort que pour acheter des cigarettes et parfois de quoi manger. Au rythme de son inertie, entre les pensées obsessionnelles qui traversent son esprit, on découvre son passé, les motifs qui l’ont plongée dans cette situation ainsi que les personnes qui l’entourent. Peu à peu, se révèlent les vies de sa mère possessive et des habitants de son immeuble : Chloé, la jeune maman toxicomane, Skate et Ninja des punks qui abritent un zoo dans leur studio, Magali la ménagère qui se retranche derrière ses deux fils, Fulvio l’ouvrier récemment séparé, les da Silva qui se veulent intégrés en Suisse, la famille Djemba des Africains dont on se méfie… Béa tente d’ignorer ce qui se passe autour d’elle. S’en protège. Son inertie sera pourtant bousculée par l’arrivée de Prune, une fillette qui ne parle jamais, ainsi que par Fulvio dont elle tombe amoureuse, deux personnes qui lui redonneront espoir en l’existence. Cependant la vie, rarement tendre avec les écorchés, lui rappellera qu’une fois le fond touché, il est difficile de refaire surface.

Cov Miralles Inertie Promo Dunia Miralles

Inertie
L’Âge d’Homme 2014
Roman

Prix Bibliomedia 2015, Inertie a également été sélectionné pour les prix littéraires de L’Académie Romande 2015 et le Roman des Romands 2016.

Dans la presse

Téléjournal – 12h45 – RTS « La force de ce roman, Inertie, c’est à quel point, de manière très trash, Dunia Miralles nous montre la fragilité de la ligne qui existe entre la marginalité et la normalité… »
Claire Burgy

Vertigo, La 1ère – RTS « La dépression n’est pas un sujet de roman ordinaire. C’est vrai, il n’y en a pas beaucoup, pourtant plus de 5% de la population suisse est atteinte de cette maladie… »
Christine Gonzalez

Émission littéraire – La Télé « Ce qui est fort dans ce livre c’est que ses obsessions à elle – Béa -, ce qui fait qu’elle est devenue inerte, l’auteur les écrit avec un rythme incroyable qui vous donne envie d’en savoir plus… »
Marque-Page, 29 octobre 2014

Ils, elles disent…

Dunia Miralles reçoit le Prix Bibliomedia 2015 pour son roman Inertie paru en 2014. Le jury a voulu récompenser une voix engagée avec un style incisif et poignant, mais sans effet de manche.

ATS

Inertie m’a bouleversé. C’est une des œuvres les plus impressionnantes de ma vie de lecteur.

David, lecteur

L’immeuble d’Inertie recèle son lot d’histoires sombres et son quota de psychoses en tout genre. 

Mélanie Croubalian, RTS La 1ère

Une écriture émotionnelle au phrasé vif et lapidaire mais néanmoins très construite et dotée de plusieurs niveaux de lecture.

Claude Grimm, Le Courrier

website sirup