Dunia Miralles Dunia Miralles

NOUVELLE parution
le 5 octobre 2023

Le gouffre du cafard

Vignette Le Gouffre 500x698 Dunia Miralles

Dans les années 1970, en pays protestant, Concepción et ses camarades espagnols, italiens ou suisses en situation précaire, subissent des maltraitances en milieu scolaire. Une vingtaine d’années plus tard madame Krüger, qui écrit pour un journal paroissial, se rend chez Rose, une éminente spéléologue, afin de rédiger un article sur la dépollution des gouffres. La jeune femme lui propose de descendre avec elle dans une grotte. Au fil de leur progression dans les ténèbres, l’on découvrira les moments clés de la vie de la journaliste amateure. Un voyage au cœur de la terre et dans les souterrains de l’âme.

Lire plus

Dans la presse « Le gouffre du cafard »

Vigousse « Le ventre de la Terre et les contorsions qu’il faut faire pour y évoluer sont le terrain de jeu de ce court roman. Un terrain moite, sombre et froid. » Bérénice L’Epée
Lire l’article [image]

RTS – QWERTZ « Dunia Miralles se saisit des codes de la spéléologie comme métaphore nécessaire à l’introspection nécessaires de nos passés » Ellen Ichters
Lire l’article [image]

Bon pour la tête « Le Gouffre du Cafard présente ainsi une description en partie sociologique et une métaphore. Il y a dans toute existence des gouffres. Y descendre n’est pas sans conséquences. » Patrick Morier-Genoud
Lire l’article [via le site]

CANAL Alpha « Dans ce livre, elle se penche sur les maltraitances en milieu scolaire, dont elle a été victime ou témoin. » Nadia Chmirrou
Voir la vidéo [via le site]

FEMINA « Déjà remarquée avec Swiss Trash, l’écrivaine signe un livre original et sans concession ni rédemption. » Géraldine Savary
Lire l’article [image]

24Heures « Dunia Miralles (Swiss Trash) revient avec Le Gouffre du Cafard, un court roman noir où elle aborde la maltraitance scolaire, dans une intrigue originale qui tourne autour de la spéléologie…» Caroline Rieder
Lire l’article [via le site – Abo]

RTN – 1000 Feuilles « … raciste, cruelle, colérique, elle [ madame Jaquet ] prend en grippe les élèves étrangers, mais également certains Suisses qui vivent des situations de grande précarité. » Joëlle Pic Romain
Écouter l’émission [via le site]

Le Nouvelliste – La Côte – ArcInfo
« À travers une écriture maîtrisée, linéaire et distanciée, la reine du trash met à nu ses blessures profondes. Jouissif! » Vincent Bélet
Lire l’article [image]

lelitteraire.com « La Neu­châ­te­loise a publié de nom­breux ouvrages dont Swiss Trash… Sans vrai­ment reprendre une telle veine, ce livre néan­moins le rap­pelle comme en aval. » Jean-Paul Gavard-Perret
Voir l’article [via le site]

L’1Dex « Si j’étais professeur de français, j’imposerais la lecture de ce roman en contraignant les élèves à disserter sur le sujet du livre. » Stéphane Riand
Voir l’article [via le site]

Le Ô « Ici, c’est Conception, dite Conchi, qui fait les frais d’une institutrice sadique.» Camille Cerval
Voir l’article [via le site]

Ils, elles disent…

Un récit haletant doté d’un superbe suspense… Un véritable page turner!

Laure Mi Hyun Croset, écrivaine

Tout s’imbrique parfaitement dans ce récit qui va d’horreurs en malheurs en passant par l’illusion brève d’un bonheur trompeur et destructeur

Vincent Bélet, libraire

Je suis italienne, fille d’immigrés, née dans les années septante en suisse romande, à Neuchâtel, me suis toujours sentie une étrangère même dans ma propre tête et je suis claustrophobe. Certains de mes amis se reconnaîtront peut-être dans cette fiction.
Merci Dunia Miralles pour l’adrénaline, la colère, les souvenirs, pour toutes les émotions qui m’ont traversé l’esprit …Ça devrait suffire pour vous convaincre de remonter le temps en descendant au fond du gouffre du cafard en lisant ce roman noir… et rouge

Tatiana – lectrice

Les habits noirs du sport

Giuseppe Merrone, éditeur

Cette lente et méthodique destruction d’une enfance par son institutrice est racontée avec une hauteur inversement proportionnelle à la profondeur du gouffre de douleurs intenses que ressent la narratrice !

V. lecteur

Un petit livre qui se lit tout seul ! Des chapitres courts. Deux histoires parallèles. Parfois dans l’obscurité nos démons reviennent

les lectures de Colombe – Instagram

Ils, elles disent… toutes parutions confondues

Agenda 2024

Genève _ Rencontres _Radio

Lundi 4 mars
_Genève:

Fédération Maison KULTURA, rue des Savoises 17, Genève.

Rencontre autour du livre
Le baiser d’Anubia.

Première partie:
18h30 – 19h30

Deuxième partie:
19h30 – 20h

Autres livres présentés: 
Triste tigre de Neige Sinno, prix Goncourt des Lycéens 2023 et Prix Fémina 2023.

Nos puissantes amitiés, essai d’Alice Raybaud.


Jeudi 7 et vendredi 8 mars
_Genève _Salon du Livre

> Jeudi 7: 15h à 17h
Dédicace du roman « Le Gouffre du Cafard » au stand des éditions OKAMA

> Vendredi 8: 11h – 12h
Rencontre autour du livre « Le Gouffre du Cafard ».

Thèmes abordés : le harcèlement scolaire et la xénophobie.
Titre : J’suis pas fou, J’suis Suisse
Lieu: Scène suisse
Modératrice : Sabine Dormond

Cette rencontre sera suivie d’une séance de dédicaces à la Librairie suisse, sise sur le même stand.

> 14h30 – 16h
Dunia Miralles signera également son livre le vendredi après-midi, au stand des éditions OKAMA.


Jeudi 7 mars – 19h30 – 21h30
_Genève

Acore, cycle d’orientation, chemin de la Mousse 102 à 1226 Thônex / Genève
Accueil dès 19h15.

Rencontre autour du livre Le baiser d’Anubia.

Invitation de l’Association sur Le Fil, association d’entraide pour les proches des personnes souffrant du trouble de la personnalité limite (ou borderline). Cette rencontre sera totalement consacrée au TPL -trouble de la personnalité limite ou borderline.

Les thèmes abordés seront :

> comment dépasser l’évitement social
> comment gérer les crises d’angoisses
> comment les proches peuvent-ils gérer les crises d’angoisses de la personne qui souffre du trouble.
> les pensées intrusives
> les pensées récurrentes

Une inscription est demandée à cette adresse : surlefil21@gmail.com


Lundi 29 avril – 19h-20h
_RedLine Radio

En direct avec Flavio Dias pour parler de littérature et de beaucoup d’autres choses.
Ecouter via le site RedLine Radio Lausanne >>

Elle, le jour, la nuit

Autodidacte, Dunia Miralles a commencé à écrire dès l’enfance. Auteure, metteure en scène, performeuse, le jour elle écrit ou élabore des projets artistiques divers.

La nuit, elle étudie les faces cachées de l’être humain en grattant jusqu’à l’os les parties douloureuses.

Sa nouvelle parution  Le Gouffre du Cafard – octobre 2023 – se penche sur la maltraitance scolaire.

Parmi ses publications figurent Swiss Trash, best-seller devenu culte en son genre, et Inertie Prix Bibliomedia 2015, finaliste du Prix Roman des Romands et nominé pour le Prix Eve de L’Académie romande. Dans  Le Baiser d’Anubia – janvier 2023 – elle témoigne du trouble de la personnalité borderline dans un ouvrage poétique.

En avant

Teaser du livre Le baiser d’Anubia un témoignage poétique sur le trouble personnalité limite – borderline.

Articles

Autres

website sirup